Une mode responsable à portée de main !
La nouvelle série d’Eva Enrico a commencé jeudi 7 avril avec un
lancement prometteur ! On vous raconte tout !

SYNOPSIS

Maison Édèle accueillera régulièrement dans l’année des créateurs qui partagent les mêmes valeurs et engagements durant plusieurs jours. Des marques éco-responsables mises en avant pour prouver que miser sur des produits qui respectent la planète c’est aller de l’avant !

Pitch épisode

Maison Édèle a eu le plaisir d’accueillir pour ce premier épisode la marque Éclat Alpin qui fait le choix d’une beauté plus simple et prouve qu’il est désormais possible de concilier savoir-faire local et respect de l’environnement et de la peau. Une gamme de produits cosmétiques et des infusions à la fabrication artisanale au cœur des Alpes, des packagings recyclés et recyclables et des certifications bio ! Un évènement qui aura permis à 7 participantes de questionner et d’échanger avec les deux créatrices le temps d’une soirée..

Le décor

Du côté showroom, une table recouverte d’une nappe blanche où la créatrice d’Éclat Alpin y plante son décor : fleurs blanches disséminées, soins cosmétiques pour le visage installés, supports en bois avec des tisanes bio présentées de façon ludique qui nous rappelle les sucettes de notre enfance et autres accessoires de la marque.

Du côté boutique, ambiance cosy avec les chaises prêtes à accueillir les participantes, les sacs à main, accessoires et petites maroquineries en cuir Mai- son Édèle exposés sur les étagères, tapis et bahut en bois un peu comme à la maison.

Générique

Eva et Anaïs accueillent les invitées ! Que des femmes pour ce premier épisode (elles ne l’ont pas fait exprès!). 

Eaux infusées, Prosecco et petits fours offerts pour une ambiance festive et conviviale ! Échange

et discussion entre toutes les personnes présentes avant de s’installer et démarrer le «Talk after-work»,

épisode un de la saison une d’« Une mode responsable à portée de main ».

C’est parti pour l’interview d’Anaïs et Eva par les participantes !

Pourquoi avez-vous eu envie de créer votre marque ?

Eva : «Ayant la connaissance technique, en m’intéres- sant aux autres marques du même secteur, je me suis aperçue que certaines marques prônaient des valeurs sans vraiment les respecter. Il me manquait une transparence et un côté pédagogique. Mon objectif a été d’allier mon amour pour la création et le côté technique de mon expérience professionnelle en servant une cause dans mon domaine de prédilection : la maroquinerie. En plus de mon aspiration, c’est dans ma ville de coeur, à Lyon, que j’ai souhaité réaliser mon projet.»

Anaïs : «Mon désir d’entreprendre à toujours été présent tout au long de mon parcours. Avec mes différentes expériences et ma connaissance dans les produits cosmétiques, je me suis fixé pour objectif de fabriquer mes propres produits cosmétiques en France avec des matières végans, écologiques et biologiques pour mettre sur le marché des produits naturels, de qualités et qui soient éco-responsables. Cela passe par le choix des matières premières, le packaging et la distribution, le tout en circuit court.

Combien de temps avez-vous mis entre vos premières recherches et l’aboutissement de votre projet et du produit fini commercialisable ?

Eva : «Cela m’a pris 10 mois. Beaucoup d’enseignes éco-responsables commençaient à éclore, et le point fondamental c’était de me distinguer de ses autres marques avec plus de transparence et de pédagogie afin de délivrer un message important qui est que « les femmes puissent porter un sac en cuir sans douter de sa provenance ou de ses conditions de fabrication ». De là, j’ai commencé à chercher des fournisseurs, tanneurs et fabricants locaux et le tout m’a pris 10 mois de l’idée à la concrétisation.»

Anaïs : «Cela m’a pris deux ans. Ce qu’il faut savoir dans la cosmétique c’est qu’il y a énormément d’étapes, le cahier des charges doit respecter beaucoup de points distincts. Certains laboratoires fabriquent à partir de formules existantes, parfois vendent la même formule à différentes marques en changeant uniquement la packaging, et ce que je voulais c’était une formule unique.

J’ai donc réussi à trouver un laboratoire où j’ai été comprise et où il a été possible d’élaborer, avec du temps, ce que je souhaitais. »

Quel a été votre meilleur moment ?

Eva : «Mon meilleur moment a été le concours « Talents de mode » organisé par le village des créateurs.

Je voulais ce Prix Résidence, je me disais que ce ne serait pas pour moi, et lorsque mon nom a enfin été prononcé ça a été un pure moment de bonheur. Mon travail a été reconnue par un jury de professionnels, ça clôturait une phase pour en amorcer une nouvelle : la boutique »

Anaïs : «C’est le lancement ! Lorsque j’ai pu enfin diffuser ma marque et mes produits sur les réseaux, je me suis sentie libérée et épanouie ! Mon téléphone ne faisait que sonner, j’ai reçu des messages de proches et d’inconnus qui me félicitaient. Le retour des gens, et cette reconnaissance de réussite de mon travail c’est pour moi ce qui m’a le plus fait me sentir bien.»

GÉNÉRIQUE DE FIN

Ce soir les créatrices ont pu échanger sur leurs parcours en répondant aux interrogations des participantes, en évoquant les moments forts, que ça soit les réussites ou les obstacles affrontés. Eva et Anaïs on réussie nous démontrer que c’est possible de d’entreprendre en utilisant des matières et matériaux qui respectent l’environnement et de fabriquer en France avec un court-circuit. Elles ont décidé de mettre en valeur le savoir-faire français et s’engager dans l’éco-responsabilité au service de leur passion. 

Le meilleur reste «à venir»…

Retrouvez nous dans notre boutique,

Maison Édèle 

 

Passage Thiaffait, 19 rue René Leynaud,
Lyon 69001

Du mardi au samedi de 11h à 19h

 

Vous pouvez nous contacter au 09 73 89 24 69